NAS200 en RAID1 : Changement de disque dur

Voici quelques semaines, que l’un des deux disques durs de mon NAS m’a lâché.

Rien de bien grave donc, cette défaillance est palliée par le mirroiring en RAID1.

Il reste néanmoins à changer le disque défectueux avant que le deuxième fasse de même. Car comme je fait bien les choses, ces deux disques sont de la même marque, même modèle, et même date de fabrication, donc statistiquement, il y a beaucoup plus de chances qu’ils défaillent durant la même période. Ce qui est toujours recommandé est d’au moins utiliser des marques différentes.

Je me suis donc procuré un disque dur neuf et de capacité supérieure. A l’origine, j’utilisais des 1,5 To, celui que j’ai acheté fait 2 To, ce qui me permettra de gagner 500 Go de stockage lorsque le deuxième sera mort.

J’ai donc arrêté le NAS.

Remplacé le disque défectueux, par le neuf.

Puis je rallume le NAS.

Lorsque l’on se connecte sur l’interface web de gestion, on aperçoit que le système à détecté le nouveau disque et qu’il est en train de reconstruire le RAID en recopiant sur le nouveau disque. Il n’y a strictement rien à faire : c’est formidable.

Sauf que …, sauf que la reconstruction recommence sans cesse.

Comme je me suis aperçu de cela pendant la semaine et que je n’ai pas eu le temps de m’en occuper, je l’ai laissé faire. Le NAS a essayé de reconstruire le RAID pendant quinze jours, avant que je prenne les choses en mains.

J’ai donc ôté les deux disques du NAS, les ai connecté à un serveur maison, après avoir pris soin de déconnecter les disques durs du serveur.

J’ai bouté le serveur sur un CD live linux. Et là en fait, il n’y a rien à faire, le système reconstruit automatiquement le RAID.

On peux constater de l’avancement en lisant le fichier : /proc/mdstat via la commande :

#cat /proc/mdstat

 

server:~# cat /proc/mdstat
md0 : active raid1 sda1[0] sdb1[1]
24418688 blocks [2/1] [U_]
[=>...................]  recovery =  9.9% (2423168/24418688) finish=2.8min speed=127535K/sec

md1 : active raid1 sda2[0] sdb2[1]
24418688 blocks [2/1] [U_]
[=>...................]  recovery =  6.4% (1572096/24418688) finish=1.9min speed=196512K/sec

 

Cela est rendu possible car le disque neuf a fait un tour dans le NAS en premier, qui a partitionné ce disque et l’a ajouté au volume RAID.

Liens et sources : http://www.howtoforge.com/replacing_hard_disks_in_a_raid1_array

http://blog.anotherhomepage.org/post/2010/09/01/Reconstruction-d-un-RAID-1-logiciel-sous-Linux

http://www.linuxpedia.fr/doku.php/expert/mdadm